Le tri par Pertinence est un algorithme de classement basé sur plusieurs critères dont les données produits, vendeurs et comportements sur le site pour fournir aux acheteurs les résultats les plus pertinents pour leurs recherches.

1-48 sur 6 873 résultats

Stabilisateurs pour appareil photo et caméscope : l’immobilité assurée

Les appareils photo numériques réussissent toujours de nouvelles prouesses. Mais pour cela, ils ont souvent besoin d’accessoires. Le stabilisateur en fait partie. Comme son nom l’indique, il s’assurera que votre photo ne subira aucun flou dû à un mouvement. Cela peut être un mouvement de votre part : après tout, nous tremblons tous un minimum. Cela est particulièrement vrai lorsque nous souhaitons viser quelque chose. Et nos tremblements sont amplifiés lorsque nous portons un objet lourd, comme un appareil photo par exemple. Enfin, les mouvements observés ne sont pas forcément de notre fait : si vous envisagez de prendre un objet qui se déplace en photo, votre image risque également d’être floue. Le stabilisateur pour appareil photo et caméscope permet donc de compenser ce type d’aléas, à condition de bien le choisir et de bien l’utiliser.

Comment fonctionne un stabilisateur d’appareil photo ?

Pour capturer une image, votre appareil photo numérique laisse son capteur exposé à la lumière pendant un temps donné. Si, pendant ce temps d’ouverture, votre sujet bouge, ce mouvement sera retranscrit sur l’image par du flou. C’est d’ailleurs ce que l’on appelle un flou de mouvement, ou flou de bougé. L’utilisation d’un stabilisateur pour appareil photo et caméscope permet de corriger ce défaut. Pour cela, deux méthodes existent. Les stabilisateurs pour appareil photo et caméscope mécaniques font bouger le capteur pour qu’il suive le sujet de la photo. De cette façon, même si le sujet, sa perception par le capteur reste identique. On parle aussi de stabilisation par le boîtier. L’autre méthode est celle des stabilisateurs pour appareil photo et caméscope optiques. Cette fois, ce n’est plus le capteur, mais les lentilles situées entre le capteur et l’objet qui se déplacent. Les deux solutions ont leurs propres avantages.

Quel stabilisateur choisir pour mon appareil photo ?

Avant tout, il faut savoir que si vous envisagez d’acheter un appareil photo numérique ou un caméscope, vous n’aurez pas toujours besoin d’acheter un stabilisateur. Celui-ci est présent nativement sur certains boîtiers et sur certains objectifs. Si ce n’est pas le cas, vous pourrez effectivement vous intéresser aux types de stabilisateurs pour appareil photo et caméscope. La stabilisation optique offre la meilleure netteté. En revanche, il perdra de cette efficacité si les mouvements à corriger sont trop soudains. À l’inverse, la stabilisation mécanique est globalement moins performante. Mais elle est plus accessible, car elle est présente au sein d’appareils globalement moins volumineux et moins chers.

Donnez votre avis - la page s'ouvre dans une nouvelle fenêtre ou un nouvel onglet