Logiciels de systèmes d’exploitation
Le système d’exploitation, vous savez ce que c’est si vous utilisez un ordinateur, un smartphone, une tablette ou même un appareil photo numérique. C’est un peu la “conscience” de votre machine.
Il porte des noms de félins (Mac OS X Lion, Tiger, Leopard), des numéros (Windows 7, 8, 10) ou des noms plus exotiques (Linux Ubuntu, Mint, Debian), pour les plus utilisés. Pour les tablettes et smartphones, il s’appelle iOS, Windows Phone ou Android.
Vous le lancez à chaque fois que vous allumez votre ordi ou tablette. Il gère le processeur, la mémoire, les périphériques (clavier, imprimante, graveur de DVD, manette de jeux), ouvre les fenêtres et les fichiers, fait tourner vos applications, obéit à vos instructions.

Pensez aux sauvegardes
En général, quand vous achetez un ordinateur ou un smartphone, le système d’exploitation (ou OS pour “operating system”) est déjà inclus “prêt à l’emploi”. De plus, le propriétaire ou l’exploitant du système (Microsoft, Apple, Samsung) vous propose régulièrement des mises à jour gratuites ou des “upgrades” vers le niveau le plus récent.
Mais imaginez que votre appareil connaisse une grosse panne. L’ordinateur ne s’allume plus, ou “mouline” indéfiniment, ou ne reconnaît plus rien. C’est là qu’une copie de sauvegarde externe sera salvatrice.

Clé d’activation et téléchargement
Vous pouvez trouver des systèmes d’exploitations à tous les prix, depuis moins de 10 € (en version téléchargeable) jusqu’à plus de 100 € (version “pro”).
Si vous achetez un système d’exploitation d’occasion, vérifiez bien qu’il s’agit du système complet, permettant par exemple de redémarrer un ordinateur “planté” et non d’une simple mise à jour ou “upgrade” à partir d’un système plus ancien, qui ne vous servirait à rien en cas de panne. Vérifiez également que son nombre d’installations n’est pas limité.