Lecteurs MiniDisc
Parmi tous les procédés de lecture et d’enregistrement du son apparus sur le marché depuis l’invention du “phonographe” à la fin du XIXème siècle, le MiniDisc occupe une place à part.
Inventé et développé par Sony en 1992, puis repris par quelques marques comme Sharp, Tascam ou Technics, le MiniDisc devait être le remplaçant de la cassette audio sur ses célèbres Walkmans. De format réduit (7 cm dans son boîtier plastique), il devait permettre à la fois l’écoute nomade d’une musique de haute qualité et l’enregistrement en “gravure directe”.
Par la suite, les lecteurs de MiniDisc ont été intégrés aux chaînes hifi et systèmes audio et, à partir de 2003, ont pu être connectés aux ordinateurs via une prise USB. Cependant ses jours étaient déjà comptés, avec l’apparition en 2001 des premiers lecteurs mp3 (iPod).

Apprécié des musiciens
En Europe, les ventes de MD préenregistrés se sont effondrées très vite. Seuls les MD vierges enregistreurs ont bénéficié d’un engouement limité, permettant de stocker en qualité numérique de 145 Mo (MD standard) à 1 Go (Hi-MD) de sons ou de musique.
Son faible encombrement et sa facilité de transport et d’utilisation l’ont rendu populaire auprès des musiciens qui pouvaient ainsi graver et échanger des fichiers audio sans perte de qualité ni risque d’abîmer le support, comme les bandes, cassettes ou DAT traditionnelles.
Cependant le développement des graveurs de CD (Compact Disc), puis des enregistreurs-graveurs à disque dur, a rapidement rendu le MiniDisc obsolète. La production du Walkman MD fut stoppée en 2011 et celle des systèmes audio MD “tout-en-un” (mini-chaînes) en 2013. Toutefois les MiniDiscs sont toujours fabriqués pour ceux qui possèdent encore des lecteurs-enregistreurs.

Des lecteurs encore chers, même d’occasion
Si l’on peut trouver des Walkmans et des platines en bon état à partir de 70 €, la moyenne se situe plutôt autour de 150 €.
Un investissement qui vaut le coup pour la qualité du son, la possibilité d’enregistrement direct ou si l’on souhaite transférer sur ordinateur, en un format audio actuel, tous ses anciens MiniDiscs.