Mortiers et pilons pour la cuisine : différents modèles selon vos matériaux de prédilection

Dans votre maison, on passe beaucoup de temps dans la cuisine. Ainsi, vous recherchez souvent des nouveautés en matière d’articles de cuisine et d’art de la table. Si vous êtes bien pourvu lorsqu’il s’agit de boules et infuseurs de thé pour la cuisine ainsi que de ciseaux de cuisine, certains ustensiles et articles pour la cuisine vous manquent encore cruellement. C’est le cas notamment des mortiers et pilons.

Des mortiers et pilons pour la cuisine fabriqués selon différentes matières
Le mortier et le pilon sont deux indispensables en cuisine. Utilisés ensemble, ils permettent de réduire les épices, les noix, les graines à l’état de poudre ou de purée, pour l’ail, par exemple. C’est une excellente manière d’exhaler les parfums et de mettre en avant les saveurs de vos ingrédients.

On trouve des mortiers et des pilons de différentes matières :
- En céramique : ce sont des mortiers qui peuvent se casser facilement, mais qui permettent de broyer les épices très finement.
- En bois : ils sont très robustes. Leur inconvénient demeure qu’ils se tachent rapidement et qu’ils conservent certains parfums lorsque vous y placez des épices.
- En pierre : c’est un ensemble très robuste qui permet de broyer finement. Les mortiers et les pilons servent en général à broyer des aliments tels que :
- Le poivre
- Les graines d’épices (clous de girofle, moutarde, cardamome…)
- Les herbes aromatiques
- Les noix
- Le gros sel, etc. Il est préférable d’y placer des ingrédients secs, pour plus d’efficacité.

Utilisez toujours un mortier et un pilon du même matériau. Lorsque vous avez fini de vous en servir, placez-les au lave-vaisselle si le matériau est adapté à ce type de lavage. Pour les pilons/mortiers en bois, de l’eau chaude suffira.