Monnaies féodales françaises : des monnaies très anciennes et recherchées par les collectionneurs 

Parmi les différentes monnaies qui font le bonheur des collectionneurs, on trouve notamment les pièces de monnaie françaises de toutes les époques. Certaines personnes se spécialisent dans des pièces d’une valeur particulière, à l’image des pièces de monnaie françaises de 10 centimes et des pièces de monnaie françaises de 1 franc. Les monnaies féodales françaises sont également très appréciées. 

Les monnaies féodales françaises regroupent différentes périodes de l’histoire 

On regroupe sous les termes monnaies féodales françaises toutes les monnaies produites à partir de l’an 500 et jusqu’à l’apparition de la mécanisation à la Renaissance, au milieu du XVIe siècle. 

Cela comprend notamment : 

- L’Antiquité tardive

- L’époque mérovingienne

- La monnaie carolingienne

- L’époque féodale allant du XIe au XVe siècle

 Difficiles à trouver, il existe cependant toujours des pièces issues de la période carolingienne. Les pièces datant de cette période sont notamment : 

- Les deniers : douze deniers valent un sou

- Les sous : vingt sous valent une livre française

- Les livres françaises 

On trouve par exemple des pièces frappées à l’effigie de Charlemagne et de Louis le Pieux, notamment. Très recherchées, les pièces frappées par Charles le Chauve portent : 

- Un monogramme carolin sur l’avers

- Une croix pattée au revers 

Les collectionneurs recherchent des pièces de différentes monnaies féodales françaises à l’unité ou par lot, selon divers matériaux : 

- Argent

- Or

- Bronze

- Cuivre

- Billion, entre autres 

Durant la période féodale, les monnaies se multiplient et jusqu’au XIIIe siècle, on trouve des deniers qui ne pèsent pas le même poids d’une ville à l’autre, par exemple. C’est Philippe le Bel qui développe la frappe des pièces d’or avec différents : 

- Poids

- Alois 

Trois métaux sont utilisés : l’or, l’argent, le billion.