Le tri par Pertinence est un algorithme de classement basé sur plusieurs critères dont les données produits, vendeurs et comportements sur le site pour fournir aux acheteurs les résultats les plus pertinents pour leurs recherches.

1-48 sur 45 556 résultats

Billets de banque français
En février 2012, les derniers billets en francs français ont été échangés contre des euros à la Banque de France. Néanmoins, en 2010, les Français détenaient encore 50 millions de billets.
Pourquoi conserver ces vieux billets ? Parce que justement, ils valent encore quelque chose. Non pas leur valeur “faciale” (le chiffre inscrit dessus) : le fameux “Pascal” de 500 F est coté entre 15 et 30 € selon l’année. Mais certains valent bien plus : ainsi le 20 F noir de 1905 se vend à plus de 1000 €.
Les billets les plus anciens ne sont pas forcément les plus chers. Certains assignats (ancêtres du billet de banque) du XVIIIème siècle ne valent que quelques euros, alors qu’un 100 F “Bonaparte” de 1964 peut atteindre les 700 €.

Comment estimer la valeur d’un billet de banque
Son ancienneté est bien sûr un critère. Mais son état est primordial : un billet plié, taché, piqueté ou déchiré ne vaudra quasiment rien, quel que soit son âge.
Si le billet présente une particularité il a d’autant plus de valeur : défaut d’impression, surcharge, premier d’une série ou provenant d’une série rare par exemple. Ainsi, un 5 F noir de 1874 vaut entre 1000 et 2200 €, le même 5 F bleu de 1912 n’est plus côté qu’à 100 €.
Ce type de collection numismatique est assez bien régulé pour trouver des cotations fiables.

Les billets français confiés à des artistes
On peut aussi collectionner d’anciens billets français pour leur esthétique. En effet, depuis l’apparition de la polychromie à la fin du XIXème siècle et du chevalier Bayard sur les 20 F de la Première Guerre Mondiale, nombre d’artistes et de graveurs renommés se sont succédé pour représenter des personnages illustres de l’histoire et de la culture française. De Victor Hugo à Richelieu, de Delacroix à Debussy, ils sont près de 25 à avoir orné les billets français, leur donnant ainsi, au minimum, une valeur artistique.
 

Donnez votre avis - la page s'ouvre dans une nouvelle fenêtre ou un nouvel onglet