Billets de nécessité français : des billets très spécifiques qui font désormais l’objet de collections 

Si certains collectionneurs privilégient les monnaies du monde ou les billets de la banque française par le biais de lots de billets français, d’autres recherchent des billets plus spécifiques. C’est notamment le cas des personnes qui collectionnent les billets de la Loterie nationale française et les billets de nécessité français. 

De nombreux collectionneurs recherchent plus spécifiquement des billets de nécessité français

La monnaie de nécessité est un moyen de paiement très particulier. Les pièces et les billets de nécessité sont émis par un organisme public ou privé afin de venir compléter la monnaie ayant cours. La monnaie de nécessité est généralement émise lors : 

- D’une guerre

- D’une révolution

- D’une crise financière, entre autres 

En France, les billets de nécessité et la monnaie de nécessité ont porté plusieurs noms selon les époques : 

- Billets ou bons de confiance durant la Révolution française, de 1790 à 1793

- Monnaie de siège sous Napoléon Ier par exemple

- Bons de circulation pendant le siège de Paris en 1870

- Bons et jetons de nécessité des chambres de commerce de 1914 à 1927 

De 1920 à 1927, l’État a notamment émis plusieurs pièces en bronze d’aluminium qui portaient la mention « bon pour » 2 francs, 1 franc et 50 centimes. Ont également été émis des billets de nécessité de : 

- 1 franc

- 2 francs

- 5 francs

- 10 francs 

Les monnaies de nécessité furent ensuite remboursées lors de l’arrivée du franc Poincaré. 

Des monnaies de nécessité et monnaies-carton ont été émises par : 

- Des villes, des communes

- Des associations de commerçants

- Des bars, commerces, entre autres