Chiner sereinement dans la catégorie Arts et Antiquités

  • 8 849

Suivez notre guide pour bien comprendre les petites annonces, vous poser les bonnes questions et acheter l'esprit tranquille vos meubles, objets et peintures et sculptures.

Reconnaître un tableau d'un dessin

Comment faire la différence ?

Un tableau est une œuvre unique peinte par l’artiste à la peinture à l’huile ou à l'acrylique sur une toile ou un panneau.

Un dessin est une œuvre unique exécutée par l’artiste sur un carton ou du papier. Les techniques sont multiples comme la gouache, l'aquarelle ou le crayon.

Les peintures comme les dessins peuvent être signées en bas de la toile ou au revers et accompagnées d’une date, d’un titre ou d’un lieu. .

« Attribué à », « école de », attention aux faux amis

Le terme « attribué à » signale qu’il y a de fortes chances que l’œuvre soit de cet artiste, mais qu’ il existe néanmoins un doute.

Une œuvre décrite comme « école de » ou « entourage de » indique que l’œuvre a été réalisée par un artiste de la même époque mais dont on ignore l’identité. Même remarque pour les termes « suiveur de » qui suggère une exécution plutôt postérieure.

Les termes « copie » ou d’après » indiquent également que l’auteur de l’œuvre s’est inspiré de l’artiste.

Et le prix ?

Une oeuvre originale d'un artiste a beaucoup plus de valeur qu'une oeuvre "attribuée à X" ou "de l'école de X". Le prix dépend également de la technique utilisée et de la taille de l'oeuvre. Pour un même artiste, ses peintures sont en générale plus chères que ses dessins.

Qu’est-ce qu’une estampe originale ?

Une définition mais de nombreuses techniques

L’estampe regroupe beaucoup de techniques de reproduction comme la gravure, la lithographie ou la sérigraphie. Une estampe est dite « originale » lorsqu’elle a été exécutée directement par l’artiste ou sous son contrôle. Les posters et affiches sont également des œuvres multiples, mais plutôt à visée publicitaire et produites dans un très grand nombre d’exemplaires.

Des oeuvres pas toujours signées

Jusqu’au XIXe siècle, les estampes ne sont généralement pas signées ni numérotées. On ne connaît pas le nombre d’exemplaires. A partir du XXe siècle, les estampes originales sont systématiquement signées et numérotées. L'image est encadrée d'une marge blanche où sont inscrits au crayon de papier en bas à droite la signature et en bas à gauche la numérotation. Cette numérotation, appelée justification de tirage, indique en combien d'exemplaires a été imprimée l'estampe. Exemple :une lithographie portant l'inscription 22/250 est le numéro 22 sur 250 exemplaires.

Et le prix ?

La technique de l'estampe n'influence pas sur le prix. Cependant, pour un même artiste, une oeuvre en couleur sera généralement plus onéreuse. Une estampe du XXe siècle signée et numérotée par l'artiste a beaucoup plus de valeur que celle non signée et numérotée.

Les sculptures, oeuvres uniques ou multiples ?

Qu'est ce qu'une sculpture ?

Les sculptures sont des œuvres en reliefs qui peuvent être en différents matériaux comme le bois, la terre cuite, le marbre ou en bronze. Ils existent des sculptures de toutes les tailles, de quelques cm à plusieurs mètres de haut.

La sculpture d'édition

Lorsqu’une sculpture était appréciée du public, elle était souvent reproduite en plusieurs exemplaires et en plusieurs formats.

À partir du XIXe siècle, de nouveaux procédés permettent de reproduire en grande quantité et en plusieurs formats des sculptures en bronze à partir d'un modèle original.

À partir de la fin du XIXe siècle, l’édition de bronze va être davantage contrôlée et les sculptures vont commencer à porter une numérotation également appelée justification de tirage.

Bronze ou métal ?

Le bronze est le métal noble de la sculpture d'édition. Certains sculptures ont également été fondues en régule qui est un alliage qui imite le bronze mais qui n'a pas sa finesse et sa patine. Les parties saillantes usées permettent de voir la couleur du métal : blanc-gris pour le régule, jaune-orangé pour le bronze.

Et le prix ?

Une sculpture originale un ou édition unique a plus de valeur qu'une oeuvre éditée en plus grand nombre. Pour un modèle ou un sculpture identique, une sculpture en bronze sera plus chère qu'une sculpture en régule.

Meuble de style ou d’époque ?

Meuble d’époque

Lorsqu’un meuble est décrit comme "d’époque", le vendeur s’engage sur la période de réalisation du meuble et son authenticité.

Par exemple un meuble d’époque Louis XV a été exécuté pendant le règne de Louis XV, c’est à dire au milieu du XVIIIe siècle. Certaines parties du meuble peuvent avoir été restaurées ou remplacées, mais pour qu’il soit toujours considéré comme authentique, il doit s’agir d’une petite partie du meuble.

Meuble de style

Le meuble décrit dans l'annonce comme "de style" est fabriqué en s’inspirant ou en copiant un meuble d’époque. Certains styles à la mode au XIXe siècle ou au XXe siècle ont beaucoup été copiés. Il ne s’agit pas de faux faits pour tromper.

Les systèmes d'assemblage

Les meubles anciens sont assemblés sans colle ni clou mais avec des systèmes d'emboitement appelés queues d'aronde ou chevilles.

Et le prix ?

Un meuble de style présente un intérêt moins important pour un amateur qu'un véritable meuble d'époque. Sa valeur est donc beaucoup plus faible.

Soyez attentif à l'état de conservation

Le vendeur doit signaler dans le descriptif ou les photographies tous les défauts éventuels du bien, les traces d’usure et les parties restaurées ou remaniées.

Pour les peintures ou les dessins

Les défauts les plus courants sont les trous, les déchirures, griffures. La présence d’un beau cadre en bon état de conservation peut expliquer un prix demandé plus important.

Concernant les meubles et objets d’arts

Portez une attention particulière sur les parties cachées du meuble comme le dessous, l'intérieur des tiroirs, etc.. Vérifiez que les systèmes de fixation comme les charnières sont bien présents.

Exemple : pour un meuble en bois les parties restaurées ont généralement une couleur différente des parties anciennes car il est impossible de retrouver exactement le même bois.

Et le prix ?

Une différence de prix entre deux oeuvres similaires peut parfois s'expliquer par des états de conservation très différents.

Les restaurations et les remplacements de pièces par des copies récentes font perdre de l’authenticité à l’objet et donc de sa valeur. Exemple : une commode Louis XV dont tous les bronzes et le plateau en marbre a été remplacé, les pieds changés a perdu beaucoup de valeur.

Rédigé par FRANCE ESTIMATIONS pour eBay