Le tri par Pertinence est un algorithme de classement basé sur plusieurs critères dont les données produits, vendeurs et comportements sur le site pour fournir aux acheteurs les résultats les plus pertinents pour leurs recherches.

10 résultats

Vitrines réfrigérées pour commerces de bouche
Tout commerce de bouche (pâtisserie, boucherie, traiteur, snack-bar, bar à tapas ou à sushis, ou encore une épicerie) vend des produits frais ou congelés et a donc besoin d’une vitrine réfrigérée.
Une vitrine réfrigérée est très différente d’un réfrigérateur ou congélateur. Elle est souvent ouverte, par le commerçant ou en libre service, mais cependant, elle doit pouvoir conserver les aliments au frais.
Toutes fonctionnent globalement sur le même principe : le froid positif ou négatif, statique, semi-ventilé ou ventilé.

Quel type de froid pour votre commerce
Le froid positif est au-dessus de 0°, typiquement à partir de +3°C. Il conserve les aliments qui seront vendus ou consommés dans la journée. Le froid négatif est inférieur à 0° et descend jusqu’à -18°C : c’est le froid des congélateurs. Les aliments congelés conservent toutes leurs qualités gustatives et nutritives pendant une période de 6 mois à un an.
Le froid statique est celui de votre réfrigérateur : le froid est émis par un évaporateur. Il s’échappe si l’on ouvre trop souvent la porte et la vitrine met plus longtemps à revenir à la température nominale. Il convient donc aux vitrines et armoires que l’on n’ouvre pas trop souvent. De plus, le froid n’étant pas diffusé, la température n’est pas homogène.
Le froid ventilé est diffusé par un ventilateur. L’ouverture fréquente des portes influe très peu sur la température de la vitrine, qui reste constante par un afflux immédiat d’air froid. Le froid semi-ventilé est une combinaison des deux, pour un usage intermédiaire, assurant une température homogène dans toute la vitrine.

Et quel type de vitrine
Il y en a de toutes sortes : fixes, pivotantes, panoramiques, à poser au sol ou sur un comptoir, murales, droites ou bombées, à ouverture par l’avant ou l’arrière, ou spécifiques à certains types d’aliments ou de boissons, avec ou sans portes, ou encore pliables et transportables (pour les marchés par exemple).
Il en existe également de toutes tailles, depuis la petite armoire à une seule porte contenant quelques sandwiches, pâtisseries ou boissons à partir d’une centaine d’euros jusqu’à la rangée de congélateurs muraux à 10 000 € ou plus.