Vilebrequins et bielles Suzuki pour motocyclette

Le tri par Pertinence est un algorithme de classement basé sur plusieurs critères dont les données produits, vendeurs et comportements sur le site pour fournir aux acheteurs les résultats les plus pertinents pour leurs recherches.

553 résultats

Vilebrequins et bielles Suzuki pour motocyclette, des éléments en binôme

Dans plusieurs véhicules, pour ne pas dire dans tous, les vilebrequins et bielles sont en général liés. L’un ne peut fonctionner sans l’autre à tel point que lorsque l’une de ces pièces est défectueuse, son acolyte ne peut remplir aisément son rôle. Il en est de même pour les vilebrequins et bielles Suzuki pour motocyclette. Quel est leur rôle dans le fonctionnement d’une moto ? Quelles sont les contraintes subies par les bielles ? Et surtout en quoi consiste l’équilibrage du vilebrequin ?

Quel est le rôle de ces éléments ?

Les vilebrequins et bielles Suzuki pour motocyclette jouent le même rôle que tous les autres vilebrequins et bielles. Les deux sont liés. Le vilebrequin impulse le mouvement rotatif dont a besoin le moteur. Il est relié à la bielle, qui à son tour, est reliée au piston. À la fin, on a un mouvement alternatif. La bielle possède deux extrémités. La tête est fixée au vilebrequin tandis que son pied est lié à l’axe du piston. Le vilebrequin pour sa part va entraîner tous les mouvements rotatifs des éléments du moteur. On peut citer entre autres les pompes à eau, à huile et les alternateurs.

Quelles contraintes subissent les bielles ?

À cause de l’important rôle qu’ils jouent, les vilebrequins et bielles Suzuki pour motocyclette font face à de nombreuses contraintes particulièrement les bielles :

  • En règle générale, les bielles sont choisies en fonction de leur composition, de leur forme et de leur longueur.
  • Les bielles subissent des compressions, des tractions, de fortes chaleurs. C’est pour cela qu’elle est refroidie et lubrifiée par un bain d’huile présent dans le vilebrequin.
  • Pour supporter tous ces désagréments, les bielles sont conçues à partir des matériaux résistants comme le titane par exemple.
  • Enfin, la taille d’une bielle dépend des frottements qu’on retrouve entre elle et le vilebrequin.

C’est quoi l’équilibrage du vilebrequin ?

Pour être capable de jouer son rôle, le vilebrequin doit être équilibré. Pour cela, on peut procéder de deux façons. Par un équilibrage statique. En effet, quelle que soit sa position, il doit être parfaitement immobile. En second lieu, vous avez l’équilibrage dynamique. Elle est gérée par deux types de force : centrifuges et alternatives. Ce sont les forces alternatives qui provoquent des vibrations. Et pour diminuer ces vibrations, on joue sur le poids et la forme des masses.