Tours à bois et tours à métaux
Que l’on soit menuisier, ébéniste, mécanicien ou tout simplement bricoleur, on peut avoir besoin d’un tour à bois ou à métaux électrique pour tourner des pièces de bois (pieds de table, balustres d’escalier) ou pour usiner des pièces mécaniques.
Dans les deux cas, il existe deux types de tours :

  • Les tours sur établi : transportables, ils se posent sur un établi et servent surtout au tournage de petites pièces ou à l’usinage de précision.
  • Les tours d’atelier : plus gros, plus lourds, plus puissants, ils conviennent mieux à un usage régulier, au tournage de plus grosses pièces ou à une production en série.

Il vaut mieux privilégier les tours en fonte, plus lourds mais beaucoup plus stables, qui permettent de travailler sur les pièces à tourner en toute sécurité.

Composants d’un tour électrique
Un tour à bois ou à métaux est constitué de :

  • Un bâti en fonte ou en tôle soudée,
  • Un banc avec deux glissières plates,
  • Un support d’outils,
  • Une poupée fixe comprenant le moteur, le variateur de vitesses, la broche supportant le mandrin ou autre moyen de fixation de la pièce,
  • Une poupée mobile ou contre-pointe permettant de caler la pièce.

À cela s’ajoute toute une variété d’options selon la machine et les pièces à usiner, telles que variateur de vitesse électronique, commandes numériques, copieur hydraulique, système d’avance automatique, etc.
Plusieurs marques telles que Sealey, Holzmann, Makita ou Bernardo sont spécialisées dans ce type de machines.

Bien choisir son tour à bois ou à métaux
La distance entre les pointes définit la longueur maximale de la pièce à usiner. Quant à son diamètre, il va dépendre de la hauteur entre les pointes et le banc.
Ces deux critères sont les principaux à prendre en compte selon ce que l’on veut usiner. Un troisième critère important est la puissance du moteur, ainsi que le variateur de vitesse, manuel ou électronique. Enfin le porte-outil doit être suffisamment mobile et polyvalent pour accepter toutes sortes d’outils.
Les prix varient de moins de 100 € pour un petit tour à bois d’établi à plus de 2500 € pour un tour d’atelier haut de gamme muni de nombreuses options de menuiserie ou ébénisterie.
Les prix sont plus élevés pour un tour à métaux : à partir de 800 € pour un tour d’établi permettant des travaux minutieux, jusqu’à près de 20 000 € pour un tour à métaux d’atelier professionnel usinant de grosses pièces (2 m ou plus).