Le tri par Pertinence est un algorithme de classement basé sur plusieurs critères dont les données produits, vendeurs et comportements sur le site pour fournir aux acheteurs les résultats les plus pertinents pour leurs recherches.

488 résultats

Tourne-disques et platines Technics, la chaleur du son analogique

Après de nombreuses années à écouter des enregistrements numériques en MP3 nombreux sont les audiophiles retournés à la platine disque. En effet, ils préfèrent la chaleur du son analogique et même les quelques craquements éventuels. Là il s’agit plutôt de simple nostalgie d’une époque révolue. Les férus de vinyles aiment le rituel de la pose du disque et de la mise en route de la platine. Les tourne-disques reviennent en force. La réputation des tourne-disques et platines Technics n’est plus à faire. Vous en trouvez des neufs et d’occasion sur nos pages.

Quelles grandes différences entre les platines ?

Les mécanismes varient entre les modèles anciens, les récents, les entrées de gamme et les haut de gamme.

  • Automatique
  • Semi-automatique
  • Manuelle

La platine automatique se charge de tout. Il faut juste sélectionner la vitesse du disque. Elle détermine où le bras va se poser. En effet, les 45 tours et les 33 tours sont de tailles différentes. Le bras se pose puis se relève à la fin du disque et se repositionne à son point de départ. Les puristes aiment la platine manuelle. Les tourne-disques et platines Technics anciens sont de ce modèle. Dans les versions semi-automatiques, le bras est posé manuellement et revient seul.

Quels points à regarder sur la platine ?

Entraînement direct ou par courroie, les deux ont leurs avantages. Le premier offre un démarrage plus rapide. Les arrêts sont instantanés. Le second marche avec une courroie en caoutchouc entraînant le moteur. Celle-ci atténue les vibrations dues au moteur ; le son est plus net. Le châssis est la plaque sur laquelle repose le vinyle. Suspendu, il est censé être un rempart contre les vibrations. Cependant, des platines haut de gamme sont dotées d’un châssis rigide comme dans certains tourne-disques et platines Technics. Il existe aussi différents types de cellules.

Quelle cellule pour ma platine ?

Les cellules MM ou à aimant mobile sont les plus courantes. Leur avantage est qu’il est possible de changer le diamant en cas de besoin. Les cellules MC bas niveau ou haut niveau sont un peu plus performantes avec un niveau de sortie plus ou moins élevé. Leur diamant n’est pas changeable. Il faut changer la cellule complète quand il est défectueux. La cellule est déterminée par le modèle du préamplificateur phono ainsi que le bras du tourne-disque. Si vous êtes néophyte, prenez une platine complète parmi les tourne-disques et platines Technics et fiez-vous aux recommandations de la marque.