Timbres français pour philatélistes
Les timbres français oblitérés sont des timbres imprimés en France et destinés pour le marché national des postes. Un timbre oblitéré a perdu sa valeur d’affranchissement : il se distingue donc du timbre neuf. Les timbres oblitérés sont particulièrement prisés par les philatélistes et sont moins coûteux que les timbres neufs.

Une valeur fonction du voyage

Le timbre oblitéré tire sa valeur de son ancienneté, de sa rareté et de sa qualité. Le timbre oblitéré a la particularité d’avoir voyagé. L’adresse de destination et la date d’expédition affectent la valeur du timbre. Le centrage de l’oblitération sur le timbre est primordial pour donner ces informations de manière complète.
Les oblitérations consistent en des croix de Malte, des vagues parallèles ovales, des grilles en forme de losange, des étoiles, etc. Les oblitérations manuelles, courantes en période de guerre par exemple, sont particulièrement rares.
Les timbres oblitérés se distinguent en deux grandes familles : 

  • Ceux datant d’avant 1900, 
  • Ceux datant d’après 1900.

Les timbres d’après 1900 sont plus nombreux que ceux d’avant 1900. Le développement des postes à la fin du XIXème siècle explique cette progression. Dès lors, les timbres d’après 1900 sont segmentés par décennie.
Les timbres français oblitérés recouvrent une large série de thèmes, tels que architecture, dessins animés et BD (Bande dessinée), figures historiques, ou flore.
Les timbres français oblitérés peuvent être vendus avec les enveloppes. Ils sont aussi vendus sous d’autres formats : 

En fonction des formats, les prix des timbres français oblitérés varient de 1 euro à l’unité à 6500 euros en grand nombre.

Des timbres oblitérés d’exception 

Les timbres n’ont pas que des utilisations dans le civil. Les timbres français oblitérés peuvent donc provenir de la franchise militaire. Les timbres-taxes et la poste aérienne sont une catégorie à part de timbres oblitérés.  Les timbres français ne sont pas à confondre avec les timbres de Monaco.