Timbres français neufs
Le premier timbre-poste français, le Cérès 20 centimes noir, est émis le 1er janvier 1849.
Les collectionneurs et amateurs de timbres, appelés philatélistes, collectionnent et étudient les timbres postaux et les timbres fiscaux. Depuis leur émission en 1849, il existerait plus de 6 000 timbres français.

Choisir son thème
Le monde de la philatélie est vaste et diversifié. Généralement, les collectionneurs de timbres se spécialisent en fonction de leurs goûts, de leurs envies et de leurs moyens, car il est impossible de tout collectionner.
Il est possible de collectionner les timbres français en fonction de leur état (neuf ou oblitéré), mais aussi par catégorie (poste aérienne, timbres-taxe), par date, ou encore par thème :

Organisation et budget
Pour collectionner les timbres, il faut être organisé, minutieux et patient. Classez vos timbres dans des albums est un excellent moyen de vous y retrouver.
La philatélie est un loisir qui ne nécessite pas un gros budget. On trouve des timbres à tous les prix. Cependant, certains timbres atteignent des sommes spectaculaires du fait de leur faible tirage et de leur rareté. C'est le cas du timbre d'un franc vermillon de type Cérès, émis le 1er janvier 1849, dont le prix est estimé à 1,5 million d'euros.
D'autres timbres sont très recherchés parce qu'ils sont défectueux (défauts d'impression). Plus ils sont rares, plus leur côte est élevée.
Enfin, sachez que malgré le passage à l'euro, les timbres postaux en francs sont toujours valables. Il faut simplement effectuer la conversion afin que le montant en francs corresponde au tarif d'envoi en euros de la lettre ou du colis.