Textiles du XIXème siècle et antérieurs
La production textile se faisait, jusqu’en 1750, soit dans des ateliers artisanaux, soit à domicile. L’industrie textile est la première à avoir été mécanisée grâce à l’invention de machines à tisser, de rouets mécaniques et de machines à coudre au cours du XVIIIème siècle.
Ces textiles étaient toutefois encore souvent tissés à la main et par conséquent sont des pièces de grande valeur, selon leur degré de sophistication. Les fibres naturelles ont pour ennemis l’humidité, la lumière et les acariens, l’usure évidemment, qui sont des facteurs d’accélération du vieillissement ou d’endommagement. Certains musées les traitent, les font restaurer, ou les conservent dans des papiers de soie, loin de tout risque.

La dentelle

C’est un tissu sans chaîne ni trame fabriqué avec des fils de nylon, de lin ou de soie. Les dentelles sont réalisées grâce à des points qui forment un dessin. Les premières créations en dentelle datent du XVIème siècle en Italie, à Venise.
La dentelle permet de réaliser de la lingerie, des tableaux, des rideaux et des napperons à la main, aux fuseaux, au crochet, à la navette ou à l’aiguille. 

La broderie

La broderie consiste à ajouter un motif sur un tissu, c’est un art décoratif. Il existe de nombreuses techniques de broderie, la plus répandue étant le point de croix. Il existe également une technique nommée « la broderie au fil d’or » qui utilise des fils d’or ou d’argent et qui servait à confectionner des vêtements officiels, royaux, liturgiques et militaires.

La tapisserie

La tapisserie est un art décoratif qui consiste à fabriquer des tissus à l’aide d’un métier à tisser ou à la main. Le tissage représente des motifs ornementaux. La tapisserie a été inventée durant l’Antiquité et a connu un grand essor au cours du XIVème siècle. 

Les fibres

Les textiles du XIXème siècle se distinguent par les matières utilisées pour les fabriquer : 

  • Le coton : c’est la fibre textile la plus utilisée au monde. Le coton possède un pouvoir absorbant et isolant.
  • La soie : c’est une fibre textile d’origine animale. Solide, résistante, légère et agréable au toucher.
  • Le lin : il possède des qualités isolantes, c’est un régulateur thermique qui résiste à l’eau et à la lumière.
  • Le tulle : c’est un tissu vaporeux et transparent composé d’un réseau de mailles de fils de laine, de soie, de coton ou de lin.