Télescopes et lunettes astronomiques
Si vous vous intéressez à l’astronomie, vous avez déjà vu, sur Internet ou dans des revues, de magnifiques photos de planètes, de galaxies ou de nébuleuses prises par de grands télescopes terrestres comme celui de La Silla ou spatiaux comme Herschel ou Spitzer. Ce qui vous a peut-être donné envie d’acquérir votre propre télescope ou lunette astronomique.
Certes, la vue que l’on découvre dans les oculaires de ces appareils pour particuliers n’a rien à voir avec ces monstres dédiés à l’observation lointaine. Néanmoins l’émotion est au rendez-vous, car ce ne sont plus des photos sur écran ou papier que vous observez, c’est une vue en direct.

Lunette ou télescope
Dans les lunettes (réfracteurs), les rayons lumineux sont réfractés vers le foyer en traversant diverses lentilles composant l’objectif. Dans les télescopes (réflecteurs), la lumière est réfléchie vers le foyer par la surface concave d'un miroir principal, puis par la surface plane ou convexe d'un miroir secondaire. Enfin, les télescopes catadioptriques (type Schmidt-Cassegrain) combinent les deux systèmes et sont donc plus polyvalents.
Les lunettes ont l’avantage d’être légères, facilement transportables et de nécessiter peu de réglages pour être performantes. En revanche, elles ne “voient” pas très loin et sont donc plutôt réservées à l’observation de la Lune ou des planètes.
Les télescopes sont plus gros, plus lourds, plus difficiles à régler, mais recueillant davantage de lumière, ils permettent d’observer l’espace profond (galaxies, nébuleuses) et conviennent parfaitement à l’astrophotographie, par l’ajout d’un appareil photo.

L’astronomie sans se ruiner
On peut trouver de bonnes lunettes à grossissement x70 à moins de 100 € et des télescopes type Newton (les plus simples) à grossissement x200 à partir de 200 €. Un Cassegrain coûte un peu plus cher, à partir de 500 € pour un même grossissement.
Parmi les marques les plus connues sont Meade, Celestron, Sky-Watcher ou encore Hama.
Enfin, pour une bonne observation, il est préférable d’éviter au maximum la pollution aérienne et lumineuse des centres urbains. Privilégiez plutôt un séjour à la campagne, voire en montagne, là où l’air est plus pur et le ciel plus dégagé.