Snowboards, boots et fixations
Aussi appelé « surf des neiges » ou « planche à neige », le snowboard est un sport d’hiver, au même titre que le ski et la luge. Ce terme désigne aussi la planche en elle-même : “planche à neige”.

La planche

Alors que le skateboard est muni de roulettes, le snowboard comporte de trois parties : la planche, les fixations et les bottes.

La planche est lisse et légèrement courbée. Elle est composée de bois recouvert de couches en résine et en fibre de verre. On en trouve aussi en mousse de polyuréthane. Sa composition lui permet de résister aux torsions et flexions. En complément, les côtés sont renforcés avec du kevlar ou du carbone.

La forme de la planche dépend du style de snowboard pratiqué. On distingue ainsi :

  • La planche alpine, étroite et rigide, parfois asymétrique, elle est destinée à la piste.
  • La swallow tail (queue d'hirondelle) est très longue et fendue au bout. Elle s’utilise pour le freeride.
  • La freestyle (ou acrobatique) est la plus courante. Souple, large et courte, cette planche symétrique convient à tous les usages.
  • La freeride (hors piste), plus longue, rigide et solide. Elle est parfaite pour la poudreuse.
  • La boardercross qui s’utilise pour les compétitions du même nom.
  • La splitboard est constituée de plusieurs planches fixées entre elles et pouvant se séparer pour former des skis de randonnée.

Les marques de snowboards les plus réputées sont : Burton, Rossignol, Salomon, Nitro et Flow. Les modèles les plus basiques se vendent à une centaine d’euros, alors que les plus sophistiqués atteignent plus de mille euros. D’occasion, on trouve même des snowboards avec fixations à quelques dizaines d’euros. Attention alors à la qualité (et donc à la sécurité)

Les bottes (boots) et fixations

Le snowboardeur se place sur la planche de profil, les pieds l’un derrière l’autre et légèrement en diagonale. Il est maintenu grâce à des fixations accrochées aux bottes. Elles diffèrent selon le type de planche et le style de glisse. Les fixations à plaques s’utilisent avec des boots rigides, similaires aux bottes de ski. Elles conviennent aux snowboards alpin, swallow tail et boardercross.

Les fixations coques sont les plus répandues et s’adaptent aussi bien au freeride, qu’au boardercross et freestyle. Elles comportent un spoiler qui maintient le mollet, une embase sur laquelle on pose le pied, un disque pour accrocher la fixation à la planche, deux sangles pour les pieds et un arceau qui solidifie le tout.