Seaux à champagne pour œnologie et sommellerie
Pour maintenir une bouteille au frais hors de la cave ou lorsqu’il fait chaud, un seau est obligatoire pour isoler la boisson de la température ambiante.

Un seau pour le vin et le champagne
Les seaux à champagne, malgré leur nom, peuvent être utilisés pour les vins blancs et rosés. Toutefois, les vins et les champagnes ayant des températures de service différent (7/9°C pour le champagne et 9/11°C pour les blancs secs), il est quelquefois obligatoire d’avoir un seau par bouteille.
Voici les matières principales :

Certains modèles sont sur pied. Ils sont un peu plus encombrants, mais permettent d’avoir la bouteille à portée de la main sans avoir à mouiller la nappe. 

Bien choisir son seau à glace
L’inox est sans doute le choix le plus naturel lorsque l’on choisit un seau à champagne. Il tient bien la fraîcheur, mais les parois seront froides au toucher. L’acier a les mêmes propriétés que l’inox, mais s’oxyde au fur et à mesure du temps.
À l’inverse, le plastique tient moins bien la fraîcheur que l’acier, mais ne sera pas froid au toucher. Les seaux rafraîchisseurs sont d’excellents compromis. Ils sont dotés d’une double paroi si bien qu’ils combinent les avantages des modèles en acier et en plastique.
Un seau à champagne vaut une vingtaine d’euros. Toutefois, les modèles en acier avec des poignées sculptées peuvent valoir plus de 100 €.
Les amateurs d’œnologie, en plus du seau, peuvent se procurer un taste-vin afin de faire goûter le vin ou le champagne à ses invités avant de le servir dans les verres.