Rééditions de plaques publicitaires émaillées
La plaque émaillée est un support de publicité et de communication très utilisé en Europe à partir de 1880 et jusqu’aux années 1960. Aujourd’hui, ces plaques émaillées rééditées sont devenues des objets publicitaires de collection.

Qu’est-ce qu’une plaque émaillée 

Une plaque émaillée est constituée de tôle plate ou en relief. Pour réaliser une plaque en relief, on applique le procédé d’emboutissage : un système de presse et de poinçon déforme le métal assoupli sous l’effet de la chaleur. Le relief peut être simple (plaque bombée) ou plus complexe (motifs et lettres). En complément, la plaque est munie de trous permettant de la visser au mur.

Ensuite, la plaque en tôle est « peinte » avec de l’émail, un matériau fondant composé de minéraux (silice, kaolin, feldspath et oxydes métalliques). Coloré et vitrifié, l’émail peut être plus ou moins opaque, selon le rendu souhaité.

L’utilisation des plaques émaillées

Initialement, les plaques émaillées ont été créées à des fins publicitaires. Ces supports de communication ont ainsi été utilisés par des marques de tous les domaines :

  • Agroalimentaire : Banania, Orangina, Kellogg’s, Maggi, Coca-Cola.
  • Garages et stations-service : Esso, Texaco, Shell.
  • Voitures : Mercedes, Volkswagen, Chrysler, Renault, Ferrari.
  • Motos : Harley-Davidson, Suzuki, Mobylette.
  • Enseignes d’épiceries ou de cafés.

Actuellement, les plaques émaillées publicitaires sont devenues des objets décoratifs vintages à collectionner. Sur le marché, on vend aussi bien des lots de plaques rétro à quelques euros, que des éditions très prisées à plusieurs dizaines d’euros l’unité. Plusieurs entreprises (notamment des boutiques en ligne) se sont même spécialisées dans les rééditions de plaques émaillées originales, très appréciées par les adeptes.
De plus, on trouve également des tasses et des boîtes sérigraphiées rééditées, qui reprennent les illustrations des plaques émaillées publicitaires.