Protège-matelas : un élément indispensable en matière de literie

En matière de literie, il est important de pouvoir profiter d’un couchage de qualité. Lors de l’achat d’un matelas orthopédique, par exemple, et/ou d’un sommier, le protège-matelas viendra tout naturellement compléter votre couchage. Hypoallergénique, imperméable, anti acariens : le choix est désormais très vaste.

Bien choisir son protège-matelas pour des nuits tranquilles
Plusieurs critères permettent de choisir un protège-matelas adapté à ses besoins :

-        La matière : en molleton (pour l’hiver) ou en éponge (pour l’été)

-        La face imperméable : elle peut être en PVC (non absorbant) ou en polyuréthane (micro respirant)

-        La dimension du matelas

-        La taille du bonnet

-        S’il est ou non lavable en machine

-        Le nombre de fils/cm2, entre autres

On trouve plusieurs sortes de protège-matelas, plus ou moins couvrants :

-        La housse de matelas qui est une protection venant recouvrir le matelas en s’emboitant aux quatre coins.

-        Le protège-matelas plateau maintenu aux quatre coins par des élastiques. Parmi les modèles les moins chers.

-        La housse intégrale qui englobe tout le matelas : le dessus comme le dessous et les côtés.

Des protège-matelas anti acariens
Il existe désormais des protège-matelas traités selon des procédés anti acariens et antibactériens. Parmi ces procédés, on peut citer :

-        Proneem® certifié ECOCERT

-        Microstop®

-        Biopruf

-        Allergostop, entre autres

On conseille souvent d'associer des protège-oreillers au protège-matelas, pour une hygiène parfaite. Pour les enfants et les bébés, il existe des modèles d’alèses adaptés à la taille du matelas enfant. Ils sont pensés pour être faciles d’entretien, imperméables et antibactériens, pour leur garantir le meilleur sommeil possible.