De la TSF au transistor, renaissance des radios vintage
Un poste transistor pour radios et TSF (télégraphie sans fil) de collection est un récepteur de radio miniaturisé ancien. Les premiers postes TSF sont apparus dans les foyers français dans les années 1930 et 1940. Ils ont été popularisés suite à l’invention du transistor pendant l’après-guerre. Leur rôle premier était la diffusion de l’information et de la culture.

Une pluralité de marques

Considérés comme des radios vintage, les postes transistors pour radios et TSF ont une valeur différenciée, en fonction de l’ancienneté, de la qualité et de la marque. Certaines marques ont disparu ; toutes ont arrêté la production de transistors : 

  • Ducretet
  • Grundig
  • Optalix
  • Philips
  • Radiola
  • Siemens
  • Thomson

Les postes transistors pour radios et TSF à travers le temps

Les premiers postes sont en bois mais le bakélite devient très rapidement le matériau de référence. Les postes des années 30 ont des formes symétriques de type art déco reflétant le style de l’époque. Les postes datant des années 30 et 40 sont les plus rares à trouver en bon état.
Leurs prix varient entre 35 et 45 euros. Néanmoins, les transistors de l’époque avec un tourne disque peuvent coûter près de 1000 euros.

Le poste d’après-guerre est plus petit et léger. L’invention de la lampe transistor réduit considérablement son coût. Produit en grande quantité, il est bon marché et marche avec des piles de lampe de poche. Les postes des années d’après-guerre sont emblématiques de la génération des années 60 et de l’apparition du rock’n’roll.
Les transistors des années 50 et 60 sont donc très prisés. Leur prix varie de 5 euros à 180 euros.
Les postes des années 70 et 80 sont plus sophistiqués avec l’arrivée des cassettes puis des disques compacts dans les années 1990. Mais les collectionneurs affectionnent toujours les allures métalliques, les grandes antennes et les boutons chromés de ces modèles.
Les prix des transistors des années 70, 80 et 90 varient entre 5 euros et 220 euros.  
Si l’arrivée d’internet, du streaming et du podcast a eu raison de la production de transistors, ses aspects vintage lui offrent une nouvelle jeunesse dans les foyers contemporains.
Les amateurs pourront réparer leurs vieux transistors grâce à des pièces détachées disponibles en grand nombre.
 

Donnez votre avis - la page s'ouvre dans une nouvelle fenêtre ou un nouvel onglet