Pierres de lapis lazuli - Semblables à un saphir étoilé

Les pierres de lapis-lazuli, aussi appelées saphir étoilé ou encore cianeo par le passé, tirent leur nom de deux langues distinctes. Le premier mot, « lapis », correspond à « pierre » en latin et le deuxième mot, « lazuli », a été emprunté au persan et signifie « tel l’azur ». Les pierres les plus anciennes remontent à la préhistoire, où elles étaient utilisées sur des bijoux. Les Égyptiens, eux, s’en servaient pour façonner des amulettes et des scarabées. Au Moyen-Âge, les artistes réduisaient le lapis-lazuli en poudre et se servaient de cette dernière en tant que pigment pour les peintures.

Quelles vertus ces pierres ont-elles ?

Les praticiens de la lithothérapie, une médecine alternative soignant les affections par l’apposition des pierres, prêtent aux pierres de lapis-lazuli de nombreuses vertus. Elles pourraient ainsi :

  • Donner un regain de confiance
  • Inciter le porteur de la pierre à se prendre en main
  • Aider à communiquer les émotions et sentiments
  • Apporter plénitude et paix intérieure, ce qui diminuerait le stress
  • Soulager les maux de tête, les insomnies et les vertiges

Il est conseillé de porter les pierres autour du cou pour qu’elles puissent agir de manière efficace.

D’où proviennent les pierres de lapis lazuli ?

Les pierres de lapis-lazuli peuvent provenir de plusieurs pays. On peut ainsi les trouver dans le célèbre gisement de Sar-e-Sang, qui est situé dans la vallée de la Kochka, au nord de l’Afghanistan. Sur ce site, on extrait des pierres de lapis-lazuli depuis plus de 7 000 ans. D’autres pierres proviennent d’Ovalle, située à 3 600 mètres d’altitude dans la cordillère des Andes, au Chili. La couleur des pierres chiliennes est légèrement plus pâle, car le minerai contient plus de calcite que celui d’Afghanistan. On en trouve aussi en Russie, en Angola, en Birmanie, au Canada, au Pakistan, aux États-Unis…

Quels types de pierres existe-t-il ?

Les pierres de lapis lazuli peuvent être classées en deux catégories. Les pierres naturelles sont extraites des gisements par l’homme puis taillées. Les pierres synthétiques sont elles, créées en laboratoire. La manière la plus simple et la plus rapide de les différencier est de regarder leur composition. Celle des pierres naturelles est indiquée comme suit : (Na,Ca)8Al6Si6O24[(SO4),S,Cl,(OH)]. La composition des pierres de synthèse s’écrit de cette manière : Na8(AlSiO4)6S2. Certaines pierres sont traitées au soufre pour augmenter l’intensité du bleu. En cas de doute, consultez la description de l’article.

Donnez votre avis - la page s'ouvre dans une nouvelle fenêtre ou un nouvel onglet