Pièces en euro du Portugal
Les pièces et billets en euro du Portugal ont remplacé les anciens escudos portugais en 1999 par la INCM (Imprensa Nacional - Casa da Moeda).

Les caractéristiques des pièces portugaises

Comme dans les autres pays de la zone euro, le Portugal émet huit types de pièces. Chacune possède une face revers (identique aux pièces des autres membres) qui indique sa valeur faciale. Et sa face avers comprend des motifs spécifiques. Au Portugal, c’est l’artiste Vitor Manuel Fernandes dos Santos qui s’est vu confier la création de ces dessins.

Ces motifs représentent les sceaux royaux (des années 1134, 1142 et 1144) entourés du mot « Portugal », de cinq armoiries et de sept châteaux. En complément, les douze étoiles des premiers pays de l’Union Européenne encerclent la pièce de monnaie.

On dénombre trois modèles de dessins différents, répartis sur les huit sortes de pièces. Ainsi, les pièces d’un, deux et cinq cents ont la même gravure. Celles de dix, vingt et cinquante partagent le même avers. Et les grosses pièces d’un et deux euros ont le même dessin.

Les pièces portugaises commémoratives

Chaque année depuis 2007, le Portugal émet une ou plusieurs pièces commémoratives de deux euros, tirées dans un nombre limité. Elles visent à célébrer un événement ou un anniversaire.
Par exemple, la première a commémoré le 50ème anniversaire du Traité de Rome. La sixième fut gravée en 2010 pour célébrer le 100ème anniversaire de l'instauration de la République du Portugal. Et la seizième fit honneur aux Jeux olympiques organisés à Rio de Janeiro en 2016. A l’heure actuelle, 17 pièces commémoratives ont été créées par le Portugal.

De manière générale, la cote des euros portugais reste relativement peu élevée comparé aux pièces en euro d’autres pays de la zone. Seules les pièces commémoratives de deux euros ont davantage de valeur et sont prisées par les amateurs de numismatique.
Les plus chères sont les éditions de 2011 (que l’on peut acheter pour 10 €) et 2015 (valant 9 €). Compte tenu de la valeur des pièces, l’achat neuf n’a donc pas d’incidence particulière.