Moulinets de pêche : pièces de rechange
Le moulinet (ou bobine) est la partie de la canne à pêche qui permet d’enrouler et de dérouler le fil.

Qu’est-ce qu’un moulinet de pêche ?

Un moulinet est un enrouleur de fil manuel ou automatique à roulements, fixé sur une canne à pêche. On en trouve en aluminium ou en fibre de carbone. Les marques les plus réputées sont Shimano, Daiwa, Abu Garcia et Mitchell.

Un moulinet est composé de différentes pièces qui peuvent être individuellement remplacées au besoin et les moulinets cassés ou défectueux ainsi réparés.

  • Une bobine autour de laquelle s’enroule le fil.
  • Un moyeu (axe central) qui fixe la bobine à la canne et la fait tourner.
  • Une manivelle réversible permettant d’actionner la bobine dans un sens ou dans l’autre pour dérouler et enrouler le fil.
  • Un système de frein pour bloquer le fil à la longueur voulue.
  • Une anse de panier (« pick-up ») guidant le fil autour de la bobine, tout en réduisant son frottement.

Les moulinets de pêche les plus utilisés sont celui à tambour fixe, à tambour tournant et le moulinet Centerpin. Concernant les prix, des moulinets anciens (et leurs pièces de rechange) peuvent coûter quelques poignées d’euros, à plusieurs centaines d’euros pour des modèles sophistiqués.

Le moulinet à tambour fixe

Le moulinet « lancer léger » ou « spinning » est le plus courant. Son rotor enroule le fil autour de la bobine fixe lorsque la manivelle est actionnée. Certains modèles à tambour fixe sont fermés par un couvercle.
Le moulinet à tambour tournant
La bobine mobile de ce moulinet s’actionne par la manivelle. Le fil s’enroule donc sans rotor. On distingue la version classique (réservée à la pêche à la traîne, à soutenir ou à la verticale) de la version « casting », permettant les lancers. Dans cette seconde catégorie, on trouve le moulinet pour lancer lourd (baitcasting) et pour lancer léger (pêche à la mouche).

Le moulinet Centerpin

Le moulinet Centerpin (« Center-Pinning » ou Float-Fishing) a un moyeu est plus large que le moulinet à mouche, pour plus de flexibilité. Il est également muni d’un petit flotteur coulissant et d’une longue poignée utilisable à deux mains. Par ailleurs, il ne comporte aucun frein mécanique, pour éviter les frottements et laisser la ligne dériver.

En complément des moulinets, il existe de nombreux accessoires de pêche, adaptés aux différents modèles.