Collectionner les pièces de 20 et 40 Francs
Le Franc est une monnaie française qui intéresse un grand nombre de numismates et autres nostalgiques des temps précédant l’arrivée de l’euro.

L’histoire du Franc
Le Franc est apparu pour la première fois en 1360. Il est créé pour payer la libération du roi Jean le Bon, capturé par les Anglais, en pleine Guerre de Cent Ans. « Franc » en ancien français signifie « libre ».
Il disparaît néanmoins rapidement, remplacé par l’écu, mais le Franc d’argent est frappé de manière irrégulière.
C’est Napoléon Bonaparte qui met en place le Franc germanique, en temps qu’unique monnaie officielle française, en 1803. La devise est utilisée pendant près de 200 ans, avant d’être remplacée par l’Euro.

Les différents types de Francs
Le Franc est donc une monnaie très ancienne, qui peut être subdivisée en plusieurs catégories et avec un très grand nombre de pièces. Certaines de ces pièces ont une grande valeur, en particulier certaines de 20 Francs :

  • la pièce de 20F de Turin en Argent (1929-1939) : cotée entre 8 et 15 euros (en très bon état), celles de 1936 sont rares (environs 350 euros) et celles de 1939 sont rarissimes (2500 euros) ;
  • la pièce de 20F de Guiraud en bronze aluminium (1947-1959) : très courante (surtout celles de 1951 à 1953), elle a donc peu de valeur sauf les modèles 1950B et 1954B, qui valent entre 200 et 400 euros ;
  • la pièce de 20F Mont St Michel (1992 - 2001) : les séries créées après 1994 valent 2 ou 3 euros, sinon comptez moins d’un euro en bon état. Celles des Jeux Méditerranéens de 1993 et  de Pierre de Coubertin (1994) valent 2 ou 3 euros en bon état.

Les pièces en or et en argent
En plus de la valeur liée à leur rareté ou à leur histoire, certaines pièces ont une grande valeur en raison du métal qui les constitue, comme toutes les pièces de monnaie en métal massif.
C’est le cas de la pièce de 40 Francs en or, émise à plusieurs reprises lors du 19e siècle, mais qui garde une certaine rareté. Sa valeur peut varier entre 300 et 2500 euros en fonction du modèle et de l’année d’émission.