Le tri par Pertinence est un algorithme de classement basé sur plusieurs critères dont les données produits, vendeurs et comportements sur le site pour fournir aux acheteurs les résultats les plus pertinents pour leurs recherches.

7 706 résultats

De nombreuses pièces de monnaie espagnoles

Les vieilles pièces étrangères sont souvent plus recherchées encore que la monnaie ancienne française : c'est le cas des pesetas d'Espagne. Doté d'une riche histoire, avec une forte présence internationale, le royaume ibérique attire de nombreux collectionneurs. Vous pouvez retrouver une grande quantité de ces pièces de monnaie sur eBay.

De quelle période datent les anciennes monnaies espagnoles ?

Cette sélection de vieilles pièces du Royaume d'Espagne couvre près de 500 ans d'Histoire. Les plus anciennes remontent au temps de l'empereur Charles Quint, dans la première moitié du XVIe siècle, aux origines de l'Espagne en tant qu'entité unifiée. La majeure partie des pièces disponibles datent toutefois des XIXe et XXe siècles, là où elles se font les plus nombreuses. L'intérêt de ces anciennes monnaies est de pouvoir retracer les règnes et les régimes successifs qu'a connu l'Espagne depuis le XVIe siècle.

Quelles sont les pièces espagnoles les plus répandues ?

Parmi l'offre de pesetas espagnoles anciennes, le règne d'Isabelle II (1833-1868) est très bien représenté, de même que celui de ses descendants, Alphonse (Alfonso) XII et XIII, ce dernier correspondant au début de la "Belle Époque" espagnole. La plupart des pièces sont des pesetas ou des reales, mais il existe aussi des centimos et escudos. Vous pouvez notamment acheter des lots de pesetas qui parfois couvrent un siècle, de 1750 à 1850 par exemple. Il n'est pas excessivement rare de trouver des monnaies du XVIIIe siècle ou de la fin du XVIIe. Nombreuses mais moins intéressantes que les pièces anciennes, les pièces d’1 peseta de l'après-guerre, jusqu'à Juan Carlos, sont facilement accessibles.

Quelle offre pour des pièces espagnoles rares ?

Les vieilles monnaies espagnoles exceptionnelles sont sans doute les pièces les plus prisées des collectionneurs, et généralement celles qui ont le plus de valeur. Leur ancienneté est un critère déterminant. Les plus chères sont :

  • celles du début XVIe siècle, avec Ferdinand et Isabelle (avant 1516),
  • les pièces du règne de Philippe II comme par exemple les reales des Pays-Bas Espagnols,
  • la monnaie imprimée dans l'empire colonial espagnol, du Royaume de Naples au XVIIe siècle à Lima sous Carlos IV (1795),
  • les pièces de certains régimes n'ayant duré que peu de temps comme le règne de Joseph Bonaparte (1808-1813), ou le Gouvernement Provisoire (1870), entre Isabelle II et Amédée Ier.