Parures et housses de couette
Le lit à l’ancienne, avec édredon, c’est fini. Depuis le début du siècle, la couette a largement pris le dessus, alliant le confort d’un lit chaud et moelleux à la simplicité d’utilisation. Fini la “corvée” de refaire le lit, d’ajouter ou d’enlever des couvertures.
La couette était à l’origine un surmatelas. On dormait dessus, couvert d’un linceul (drap en lin). Elle était généralement en duvet d’oie ou de canard. Elle fut peu à peu abandonnée avec le développement de l’hygiène, lorsqu’on a découvert que les couettes en duvet abritaient des colonies d’acariens allergènes. Mais le développement des fibres et garnitures synthétiques l’ont remise au goût du jour.

Quelle housse et parure choisir ?
Une parure de lit est composée d’une housse de couette, de taies d’oreillers et du drap housse assortis. On trouve des parures de toutes sortes, depuis le satin (cher mais frais et agréable, surtout en été) jusqu’au 100% polyester, en passant par le lin, la soie ou le coton pur ou mélangé, ou encore en microfibres anti-transpiration.
En choisissant votre housse de couette, prenez garde aussi à ses dimensions : si le format standard est de 140 x 200 cm (pour un lit double standard de 140 x 190), on trouve des housses de toutes les tailles, depuis celle de 65 x 65 cm pour le lit du bébé jusqu’au carré de 260 cm de côté, pour les lits “king size”.

Des goûts et des couleurs
Il existe bien sûr des couettes aux tons unis ou monochromes, mais la tendance est à la fantaisie. Attention cependant aux couleurs trop vives ou aux motifs agressifs ou trop surchargés, qui peuvent perturber le sommeil.
Nombre de revendeurs et fabricants vendent à présent la parure complète et assortie, mais selon ses goûts et sa décoration d’intérieur, on peut opter aussi pour le contraste : drap noir avec housse de couette blanche, ou rouge avec housse dans les bleus. Mais là encore, tout ce qui heurte la vue a tendance à perturber le sommeil.