Ocarinas : des instruments qui savent aussi se transformer en pièces de collection

Parmi les instruments de musique, certains sont plus connus que d’autres. Au sein des instruments traditionnels du monde, on peut par exemple citer les ocarinas, les harmonicas et les cornemuses, entre autres. L’ocarina peut notamment se rattacher à la famille des instruments à vent de la famille des bois et il est très apprécié.

L’ocarina : un instrument très spécial fabriqué dans divers matériaux
L’ocarina est un instrument de musique à vent de forme ovoïde. À l’origine, c’est un instrument traditionnel d’Afrique, mais aussi d’Amérique du Sud et de Chine, qui peut être fabriqué selon divers matériaux. Ainsi, on trouve des ocarinas en :
- Écorces de fruits
- Porcelaine
- Terre cuite
- Céramique
- Plastique, etc.

On joue de l’ocarina en Europe depuis le milieu du XIXe siècle grâce à Giuseppe Donati, qui l’utilisa dans le cadre de la musique classique. Désormais, on trouve de très nombreux modèles d’ocarinas tels que :
- L’ocarina anglais à six trous
- L’ocarina à douze trous
- Le triple ocarina du Japon
- L’ocarina du Pérou à huit trous
- L’ocarina linéaire à dix trous, entre autres

Pour jouer de l’ocarina, il suffit de tenir l’instrument entre les mains et de souffler dans un trou tout en bouchant les autres, selon les notes désirées. Certains ocarinas ont plusieurs trous pour la bouche. Cet instrument est toujours très populaire dans certains pays tels que :
- L’Italie
- La Chine
- Le Japon
L’ocarina est utilisé dans différents films très connus. On peut par exemple citer :
- Les Espions de Henri-Georges Clouzot
- Le Bon, la Brute et le Truand de Sergio Leone
On retrouve également un ocarina dans le jeu vidéo The Legend of Zelda.