Matériel d’esthétique pour professionnels
Que ce soit pour se faire masser, épiler, nettoyer et revitaliser l’épiderme, manucurer les mains et les pieds, ou pour des traitements électriques de la cellulite, des graisses superflues, des varices et jambes lourdes ou encore de la peau d’orange, les boutiques d’esthétique et salons de beauté sont des endroits de soins et de relaxation.

Un matériel sophistiqué
Un commerce d’esthétique est donc bien plus qu’un endroit où l’on se remaquille tout en profitant des conseils d’une esthéticienne. Il nécessite un certain nombre d’appareils et de fournitures, tels que :

  • Un comptoir d’accueil avec caisse et présentoirs ;
  • Un fauteuil hydraulique de soins ;
  • Une table de manucure et d’onglerie ;
  • Une table ou un lit de massage et/ou d’endermologie ;
  • Divers appareils électriques de soins du visage, du corps et de la peau, comme :
    • Épilateurs
    • Vapozone
    • Appareils de cryolipolyse, de pressothérapie, de cavitation, à ultrasons ou hautes fréquences, d’électrostimulation, anti-âge, etc, pour le nettoyage en profondeur et le raffermissement de la peau, l’effacement des rides ou encore la lutte contre les graisses superficielles.
  • Et divers mobiliers comme tables, chariots et guéridons mobiles, sièges, étagères, tiroirs et armoires pour ranger et stocker les accessoires et ingrédients.

Sans compter tout le nécessaire aux soins par eux-mêmes : cire à épiler, produits cosmétiques, de soins, d’hygiène et de beauté, lingettes nettoyantes/absorbantes, draps, serviettes, etc.

Un commerce florissant
Certains appareils moins utilisés peuvent être loués ou achetés d’occasion. Dès lors que l’on a en poche son diplôme d’esthéticienne, il ne suffit pas d’un set de manucure, d’un chauffe-cire et de quelques bandes d’épilation pour se lancer.