Machines à tours pour PME, artisans et agriculteurs
Que l’on soit industriel, artisan ou agriculteur, on peut avoir besoin d’un tour pour usiner des pièces propres à son activité, ou que l’on ne trouve plus dans le commerce par exemple.
Outre les tours de potier et les tours verriers, spécifiques à ces métiers, il existe deux types de tours : à bois et à métaux. Tous deux reposent sur le même principe : un moteur fait tourner un arbre horizontal muni d’un mandrin sur lequel est fixée la pièce à usiner, maintenue à l’autre bout par une poupée mobile réglable. Un chariot porte-outils se déplace sous la pièce pendant qu’elle tourne, permettant de réaliser toutes sortes d’opérations : chanfreinage, rainurage, filetage, alésage, etc.

Tour à bois ou à métaux
Le bois, plus tendre que le métal, demande moins de puissance. Un tour à métaux, en revanche, nécessite une extrême précision et l’on aura avantage à opter pour des commandes numériques. Les forces de coupe et les vitesses de rotation diffèrent fortement de l’un à l’autre. Il n’est pas possible de travailler du métal sur un tour à bois et réciproquement.
Selon la taille moyenne des pièces, on peut choisir un tour de petite taille posé sur un établi, ou un tour “d’atelier” plus gros posé sur un socle.

Les critères à prendre en compte

  • Les dimensions : la longueur entre pointes varie de 320 à 1270 mm pour les tours à bois, et de 250 à 1500 mm pour les tours à métaux, tandis que le diamètre usinable varie de 150 à 500 mm ou plus. 
  • La puissance varie de 500 W pour un tour d’établi d’entrée de gamme à 2250 W pour un tour à bois ou 5500 W pour un tour à métaux d’usage intensif. 
  • Le chariot porte-outil doit être réglable à 360°.
  • La vitesse de rotation peut être fixe par paliers ou variable.

Outre les outils de coupe, prévoir d’autres accessoires tels qu’une lunette (pour éviter la flexion d’une pièce longue), un aspirateur à copeaux, diverses fixations des pièces selon leur nature, un dispositif de copiage pour fabriquer de petites séries, des équipements de protection, etc.
Les prix varient de 400 € à 4300 € pour un tour à bois, et de 800 € à 8000 € pour un tour à métaux.