Bien choisir sa machine à expresso
L’expresso est pour certains incontournable à la fin d’un bon repas, pour commencer sa journée ou lorsqu’il y a des invités. Il s’agit d’un café court et serré, contrairement au café d’une machine à filtre.
Réaliser un expresso nécessite donc une cafetière spéciale. Il en existe quatre catégories :

  • Les machines pour dosettes souples ;
  • Les machines porte-filtre, qui acceptent les dosettes souples ou le café moulu ;
  • Les machines à capsules (dont le système est dit “fermé”, car elles n’acceptent qu’une marque de café) ;
  • Les machines automatiques, qui ont un broyeur intégré.

Ainsi, c’est le contenant du café qui départage principalement ces cafetières.
Lors de l’achat d’une machine à expresso, il faut donc avoir une idée du budget et de la qualité que l’on souhaite pour son café.
Les machines à capsules peuvent assurer une bonne qualité et une certaine simplicité d’utilisation, mais le prix des dosettes ne convient pas forcément aux petits budgets. La machine en elle-même coûte généralement entre 50 et 150 euros.
Le prix des dosettes souples est moins élevé, mais s’il permet de préparer des cafés serrés, les puristes diront que ce ne seront pas de véritables expressos (très serré avec la petite mousse caractéristique).
Les cafetières porte-filtre et automatique, en revanche, sont généralement appréciées des dégustateurs. Elles sont aussi plus écologiques, car elles n’obligent pas à utiliser des dosettes en plastiques ou en aluminium. Leur prix est néanmoins généralement plus élevé. Il faut par exemple compter entre 300 et 1000 euros pour une machine avec broyeur.