Résultats dans : Lanternes de collection

1-25 sur 771

Lanternes de collection
Les lanternes sont des appareils d’éclairage portatifs ou d’appoint. Elles sont le plus souvent constituées d’une boite translucide renfermant un dispositif éclairant comme une lampe ou une bougie.
Les premières lanternes datent de l’Antiquité et de nombreux modèles sont apparus au fil des siècles. Le prix d’une lanterne de collection varie entre 5 € et 1 000 €. Les lampes de collection sont généralement en métal, mais il en existe des plus récentes fabriquées en plastique.

Les différents types de lanternes de collection

Il existe de nombreux types de lanternes qui peuvent être collectionnées : 

  • Les lampes de mineur : ce type de lampe est utilisé dans les mines. Leur aspect varie en fonction du lieu géographique, de l’époque et du type de mine. Les lampes de mineur ont suivi l’évolution des carburants. Elles ont d’abord fonctionné à l’huile de colza, puis au pétrole, à l’essence et enfin à l’électricité.
  • Les lampes pour vélo et pour automobile : elles permettaient aux cyclistes et aux automobilistes de voir et d’être vus dans l’obscurité. Les anciens modèles de lampes pour vélo et pour automobile fonctionnaient à l’acétylène ou à l’huile.
  • Les lampes à pétrole : elles possèdent une mèche cylindrique, un bec et une protection en verre pour la flamme. Elles ont été inventées en 1853 et sont dotées d’un réservoir à pétrole qui monte vers le bec grâce à la mèche.
  • Les lampes-tempête : ce sont des lampes à pétrole transportables dotées d’une poignée.
  • Les lampes à pression : elles ont été inventées au début du XXème siècle. Elles constituaient à cette époque une innovation, car elles utilisaient un manchon à incandescence aux terres rares (thorium, cérium et yttrium). La lumière qu’elles dégageaient était semblable à celles des lampes électriques.
  • Les lanternes asiatiques : elles proviennent généralement de Chine ou de Thaïlande. Ce sont des lampions transformés en ballon d’air chaud grâce à un brûleur en cire. Ils sont lâchés en très grand nombre la nuit lors des fêtes locales.
  • Les lanternes sourdes : certaines de ses parois étaient opaques afin que ses porteurs puissent observer sans être vus. La lumière pouvait être masquée rapidement.