Lampes et tubes pour radios et TSF de collection
La TSF, acronyme pour « Télégraphie Sans Fil », a connu son essor à partir des années trente. Ce fut l’entrée dans tous les foyers de l’information, de la musique et de la culture en général. Pour accéder à ce flot d’informations au sens large, le sésame était le poste récepteur radio, aussi appelé poste TSF. Aujourd’hui fabriqués avec des transistors semi-conducteurs de faible coût, les premiers postes TSF étaient composés de tubes à vide, appelés plus communément lampes. De nos jours, trois grandes catégories de tubes à vide coexistent :

  • Les lampes anciennes pour collectionneur de vieille radio ;
  • Les lampes de conception moderne pour les amplificateurs HiFi haut de gamme ;
  • Les tubes pour les amplificateurs de très hautes puissances, four micro ondes et radars.

Pour les amateurs de vieilles radios ou les mélomanes préférant le son issu d’un amplificateur à lampes, l’enjeu consiste à trouver les tubes à vide utilisés dans leurs appareils anciens ou modernes pour les changer en cas de dysfonctionnement. En général, les tubes à vide sont extrêmement résistants et certains fonctionnent depuis plus de 80 ans. C’est le plus souvent une détérioration mécanique qui impose leur changement. 

Les marques 

Les marques ayant fabriqué des tubes à vide sont très nombreuses. Voici quelques exemples de fabricants que l’on peut trouver assez couramment : 

  • Baldwin Raytheon
  • Mazda
  • Mullard
  • Philips
  • Telefunken

La gamme de prix 

Le prix d’un tube à vide va en général de quelques euros à quelques dizaines d’euros. Certains composants plus rares peuvent toutefois atteindre plusieurs centaines d’euros.