Huiles essentielles : des huiles tout-en-un

De plus en plus plébiscitées par tous types de publics, les huiles essentielles se sont fait une place dans la famille des produits tout-en-un indispensables. Ces huiles odorantes sont créées à partir d’écorces, de fleurs, de feuilles ou de zestes de plantes. Chaque huile a des caractéristiques qui lui sont propres et définissent son usage : aromathérapie, massage, cosmétique… Vous trouverez plus d’informations sur leurs propriétés dans la description de chaque article. Par ailleurs, elles sont disponibles en petite quantité à des prix tout doux.

Peut-on se soigner avec des huiles essentielles ?

Oui, c’est tout à fait possible. Selon la nature de vos symptômes, vous pourrez traiter le mal de plusieurs manières. Par voie orale, en déposant quelques gouttes seulement sur un sucre pris avec du lait ou de l’eau. Vous pouvez aussi verser une goutte d’huile essentielle dans le creux d’un mouchoir et le respirer pendant une minute environ. Si vous êtes un adepte des fumigations, versez quelques gouttes dans un grand bol d’eau chaude en vous recouvrant la tête d’une serviette propre et inhalez la vapeur pendant 20 minutes. En outre, il est possible de mélanger l’huile essentielle à une huile végétale et de l’appliquer sur la peau en effectuant un massage léger. Enfin, certains appareils (diffuseurs) permettent de diffuser les huiles essentielles dans l’air.

Quelles huiles essentielles choisir contre le froid ?

Pour affronter le froid, quelques huiles pourront vous aider. Contre le rhume, tournez-vous vers l’huile essentielle de menthe poivrée, de ravintsara et d’eucalyptus radié. En cas de fièvre ou de symptômes grippaux, optez pour le thym à thymol. N’hésitez pas à demander l’avis de votre pharmacien pour de plus amples informations sur les propriétés des huiles essentielles et leur utilisation : le mode d’administration dépendra de l’affection à traiter.

Devez-vous prendre des précautions particulières ?

Tout à fait : elles sont fortement déconseillées aux enfants de moins de 7 ans, aux femmes enceintes ou allaitantes, ainsi qu’aux personnes fragiles, souffrant d’affections chroniques, d’allergies, d’épilepsie… Les huiles essentielles sont des concentrés de plantes très puissants. Il faut donc s’en servir avec parcimonie (quelques gouttes suffisent) et les diluer avec une autre substance. Si elles peuvent traiter des symptômes légers comme des nausées ou des migraines, les huiles essentielles ne doivent pas être utilisées sur de longues périodes et ne peuvent en aucun cas se substituer aux médicaments pour des affections graves. Si les symptômes persistent ou s’aggravent, n’attendez pas avant de consulter un médecin.

Donnez votre avis - la page s'ouvre dans une nouvelle fenêtre ou un nouvel onglet