Coucous pour la maison
Le coucou, qui fait partie du patrimoine culturel du sud de l’Allemagne, fait le bonheur des amoureux des pendules anciennes de collection.

Pendule à coucou, une tradition ancestrale
La tradition du coucou est indissociable de la Forêt Noire allemande. L’horlogerie est une longue tradition bavaroise et dans cette partie de l’Allemagne, on fabrique des horloges depuis le XVIIème siècle.
L’horlogerie permettait aux habitants les plus créatifs de tromper l’ennui pendant les longs mois d’hiver. Ils vendaient ensuite leur création durant l’été. Les coucous reproduisent en miniature les chalets de la région de la Forêt-Noire et le génie créatif des habitants se manifeste dans les sculptures diverses qui ornent ces horloges fantaisie de collection.

Tous les types de coucous
Le coucou, comme n’importe quelle horloge murale pour le salon, peut être à quartz (modèles récents, plus fantaisie) ou mécanique. Un coucou à quartz fonctionne à pile et ne se remonte pas. Les poids sont décoratifs. Certains modèles à quartz sont dotés d’un capteur de lumière qui fait que le coucou arrête de chanter lorsque la nuit survient.
Un coucou mécanique se remonte à intervalle régulier. Les petits modèles se remontent tous les jours alors que les plus gros se remontent tous les 8 jours.
Au niveau de l’esthétique, on trouve deux grands types de modèles : ceux qui comportent un chalet et ceux qui sont sculptés. Les puristes préfèrent les modèles sculptés, car ce sont eux qui sont apparus en premier. D’autres préfèrent les chalets, car ils ont une forme plus sympathique et évocatrice.
Le prix d’un coucou dépend de sa taille et de la qualité de ses finitions. Un modèle 8 jours fait en bois, assemblé et peint à la main vaut près de 800 €.