Cinéma 8, 16 et 35 mm
Les formats 8, 16 et 35 mm sont des formats de pellicule cinématographique qui désignent la dimension des films utilisés dans le cinéma argentique. Pour projeter des films dans ces formats, il est nécessaire d’utiliser des bobines et des projecteurs adaptés.
Le prix de ces films varie entre 10 € et plusieurs centaines d’euros. On trouve des films d’animation, des comédies, des documentaires, des drames et des films éducatifs en formats cinéma 8, 16 et 35 mm. Les films les plus anciens datent des années 1940.

Les perforations

Les pellicules sont munies de perforations qui leur permettent d’être entrainées et d’immobiliser une portion de la pellicule pour la projection de l’image. Les pellicules 8 et 16 mm possèdent des perforations sur un côté et chaque image est dotée d’une perforation. Les pellicules 35 mm possèdent des perforations des deux côtés et chaque image est perforée huit fois (quatre de chaque côté) pour obtenir une meilleure stabilité de l’image.

Le format cinéma 8 mm

Ce format a été inventé en 1932 et il est utilisé dans le cinéma amateur. Dans un premier temps muet, le format 8 mm a ensuite permis d’enregistrer un son magnétique sur une piste couchée entre les perforations et le bord. Le format Super 8 est apparu en 1965, mais les deux formats ont continué à coexister.

Le format cinéma 16 mm

Le format cinéma 16 mm a été lancé en 1923. Il permet de proposer un matériel plus économique, plus léger et plus facile à mettre en œuvre que le format 35 mm. Il était dans un premier temps destiné à un usage amateur, mais aussi pour le tournage de reportages. Progressivement, le format cinéma 16 mm a été utilisé par les professionnels pour les fictions de télévision.

Le format cinéma 35 mm

C’est le format le plus utilisé dans le cinéma argentique, il est considéré comme étant le format standard. Il a d’abord été développé pour le cinéma puis pour la photographie argentique sous le nom de « petit format ». Ce format a été adopté dans la plupart des pays de la planète et a participé au développement du cinéma à travers le monde.