Le tri par Pertinence est un algorithme de classement basé sur plusieurs critères dont les données produits, vendeurs et comportements sur le site pour fournir aux acheteurs les résultats les plus pertinents pour leurs recherches.

1-48 sur 2 958 résultats

Chapeaux et coiffes d’époques
Les chapeaux étaient jusqu’à la Première Guerre mondiale un accessoire essentiel de la tenue vestimentaire. Ils permettaient de protéger la tête des intempéries, mais également d’affirmer un rang social. Aujourd’hui, cet usage est tombé en désuétude, et les chapeaux ne sont plus portés que lors de grands évènements, notamment des cérémonies de mariage ou d’enterrement. Les coiffes sont des tissus servant à couvrir la chevelure que les femmes mettaient dans le but d’afficher un état de fortune ou un rang social. Les coiffes permettaient également d’identifier la région voire le village de celles qui le portaient. Parmi les chapeaux et coiffes de collection figurent notamment :

  • Des couvre-chefs professionnels, tels que les bicornes ou les képis des fonctionnaires, ou les toques de cuisinier;
  • Des chapeaux haut-de-forme;
  • Des chapeaux melons;
  • Des bérets et casquettes d’antan;
  • Des chapeaux pour femmes de la Belle Époque;
  • Des coiffes, souvent en dentelle, basses ou hautes, comme par exemple les célèbres coiffes bretonnes;
  • Des chapeaux pour femmes des années 50.

Les collectionneurs de coiffes et de chapeaux anciens recherchent des pièces de différents types, régions et périodes. Les prix varient en fonction des modèles, de leur état de conservation et de leur rareté, mais la majorité des chapeaux et coiffes d’époque de collection se vendent dans une fourchette allant d’une vingtaine d’euros à plusieurs centaines d’euros. Par exemple, un chapeau haut de forme en soie ancien en excellent état peut atteindre un prix de 300 euros.
 

Donnez votre avis - la page s'ouvre dans une nouvelle fenêtre ou un nouvel onglet