Chaises et fauteuils contemporains
Les chaises et les fauteuils de design du XXème siècle sont des meubles dessinés et fabriqués au XXème siècle par des architectes d’intérieur reconnus. Les chaises et les fauteuils ont traversé des courants artistiques majeurs du siècle comme l’art déco.
Les chaises et fauteuils du début du XXème siècle se distinguent par leur style travaillé et leur aspect robuste. Les chaises et fauteuils à partir des années 30 se distinguent par des formes épurées et un design léger pour satisfaire les espaces plus petits de l’habitat urbain. Les chaises et fauteuils, comme le mobilier en général, sont profondément marqués par l’utilisation du plastique à partir des années 50 et 60.

Des chaises et fauteuils reconnus mondialement

Le XXème siècle a connu des modèles de chaises et fauteuils célèbrent comme :

  • Le fauteuil BKF ou Butterfly créé par les architectes du Groupe Austral, Antonio Bonet, Juan Kurchan et Jorge Ferrari-Hardoy en Argentine en 1938, de structure simple et légère avec une surface en cuire ;
  • La Eames lounge chair créée par Ray et Charles Eames en 1956 inspirée des anciens clubs anglais, constituée d’un fauteuil en cuir avec repose-pieds ;
  • La chaise en oeuf pensée par le danois arne Jacobsen dans les années 60, constituée d’une seule pièce en plastique en coque précontrainte ;
  • La chaise 3107, ou Série 7, conçue par le scandinave Arne Jacobsen en 1955, en placage de bois moulé. 

Les chaises et fauteuils du XXème siècle se caractérise par la diversité des matériaux (chêne, métal, plastique, hêtre, cuir) et un design épuré. Les designers américains et scandinaves ont été précurseurs en ce domaine. De sorte que les grands magasins d’intérieur, représentant les entrées de gamme, se sont inspirés de ces designs.
Les principaux critères d’achat des chaises et fauteuils sont la robustesse, la qualité, l’état et la taille. Les chaises et fauteuils doivent en effet correspondre avec l’intérieur en matière de couleur et de matière. Les chaises et fauteuils de designer ont une valeur qui dépend essentiellement de la signature.  

Une gamme de produits de plus en plus large

Le XXème siècle se traduit par l’élargissement de la gamme de chaises et de fauteuils. Leur utilisation est déclinée pour différents espaces comme les bars (tabourets, banquettes), les jardins et terrasses et les cinémas.  
De sorte que les gammes de prix sont aussi très larges :

  • Un tabouret plastique vintage orange commence à 9,99 euros, 
  • Un fauteuil en cuir d’un designer peut coûter 15 000 euros.