Acquérir une céramique de Saint-Clément
La Faïencerie de Saint-Clément s’inscrit dans la tradition des céramiques françaises, aux motifs élégants et colorés. Elle se situe plus précisément en Lorraine, et constitue une fierté pour l’artisanat local.


L’histoire de la Faïencerie de Saint-Clément
L’usine de céramique de Saint-Clément a été créée en 1758 par M. Chambrette, alors propriétaire de la Faïencerie de Lunéville, située à 12 km de là. Ce nouvel établissement était alors consacré aux pièces haut de gamme et de prestige.
La Faïencerie de Saint-Clément, entre autres, fut nommée fournisseur officiel du Trianon sous Marie-Antoinette.
Bien que les peintures ne soient plus faites à la main, l’établissement est toujours en activité.


Les céramiques de Saint-Clément
Si l’établissement a été créé pour la faïence de luxe, il a néanmoins produit une grande diversité de produits, de la barbotine aux poteries ménagères plus ordinaires, en passant par des imitations de décors multicolores de Strasbourg, et même le style Art Déco.
La Faïencerie a souvent changé de style, en fonction de ses nouveaux propriétaires et des modes. Chaque style et type d’objets correspond donc à une période plus ou moins précise, ce qui peut être un bon indicateur d’ancienneté, si l’objet est authentique.
Par exemple, les poteries ménagères sont uniquement produites au XVIIIe siècle. Les objets Louis XV et les copies du style strasbourgeois, quant à eux, datent de la deuxième moitié du XIXe.


La valeur de ces céramiques
Le prix des céramiques de Saint-Clément peut aller de cinq euros pour une assiette récente à plusieurs centaines d’euros pour une pièce plus ancienne ou plus élaborées. Certaines sont de véritables pièces de musée. Par exemple, celles produites pour Marie-Antoinette peuvent valoir plusieurs milliers d’euros.