Céramiques de Quimper Henriot : des objets de qualité représentatifs de la céramique française 

Les amateurs de céramiques et verres le savent, les céramiques françaises sont de superbes exemples de faïences. Parmi celles-ci, on trouve notamment les céramiques de Quimper qui sont très prisées des amateurs de beaux objets. 

La faïence de Quimper possède ses propres caractères stylistiques 

La faïence de Quimper est produite depuis le début du XVIIIe siècle. Parmi les faits historiques importants liés aux céramiques de Quimper, on peut notamment citer : 

- 1708 : la première faïencerie de Quimper est créée.

- XIXe siècle : création, mais aussi disparition de nombreuses faïenceries.

- 1891 : début de la faïencerie artistique

- Début du XXe siècle : trois manufactures de faïence sont renommées en France et dans le monde ; HB pour Grande Maison de la Hubaudière, PB pour Porquier-Beau et HR pour Henriot. 

Au fil du temps, plusieurs faïenceries vont se succéder à Quimper, dont certaines font toujours référence. 

C’est le cas de : 

- HB-Henriot : c’est l’une des plus anciennes entreprises françaises encore en activité.

- HB pour Hubaudière

- Henriot

- Fouillen

- Keraluc, etc. 

Les céramiques de Quimper sont assez facilement reconnaissables grâce à certains signes distinctifs. On retrouve ainsi des décors significatifs : 

- Le style normand

- Des scènes bretonnes

- Des scènes des légendes

- Des paysages bretons

- De nombreux sujets religieux et régionalistes

- Des scènes de pêche ou de marine

- Des scènes folkloriques, etc. 

De nombreux peintres céramistes et artistes seront associés au succès des céramiques de Quimper. 

Certains collaboreront même pendant de longues années avec les faïenceries de Quimper. On peut citer : 

- Théophile Deyrolle

- Mathurin Méheut

- Jim Sévellec

- René Quillivic, entre autres