Céramiques de Nevers : des exemples de réalisations plébiscitées pour leur qualité

Parmi les réalisations en matière de céramiques et verres, on trouve notamment les céramiques françaises de la ville de Nevers. Si elles ne sont peut-être pas aussi connues que la célèbre porcelaine de Limoges, les céramiques de Nevers font le bonheur des collectionneurs et des amateurs de belles choses.

Les céramiques de Nevers sont reconnues pour leur qualité et leurs caractères stylistiques
La faïence de Nevers a connu un fort développement à partir de la fin du XVIe siècle pour se développer davantage aux XVIIe et XVIIIe siècles. On reconnaît assez facilement les céramiques de Nevers grâce à leurs caractères stylistiques très particuliers :
- L’éclat bleuté au XVIIe siècle et blanc pur au XVIIIe siècle.
- Le rouge est remplacé par le jaune obscur et le noir par le brun.
- Ce sont des céramiques de « grand feu » sans retouches.
- Les décors plébiscités par les faïenceries de Nevers sont chinois, mais aussi populaires, voire patriotiques pendant la Révolution.
- On trouve trois types de décors persans : le fond bleu à dessin blanc, le fond jaune ocre et le décor vert sur fond blanc.

En 1650, le décor nivernais fait son apparition. Il est constitué de différents dessins en bleu sur fond blanc.

Aujourd’hui, la faïence de Nevers est toujours très recherchée. On peut citer certaines faïenceries incontournables :
- Faïencerie d’Art de Nevers Clair Bernard Maître Faïencier
- La Faïencerie d’Art de Nevers Georges
- La Faïencerie Bleue du maître faïencier Laetitia Moreau

Désormais, parmi les pièces recherchées en matière de céramiques de Nevers, on trouve notamment :
- Des plats
- Des saladiers
- Des assiettes
- Des statuettes