Céramiques françaises : la faïence de Moustiers fait partie des céramiques très appréciées 

Parmi les céramiques françaises, les céramiques de Moustiers sont très recherchées. Pour de la vaisselle, déco ou des objets d’art de la table bien spécifiques, les collectionneurs apprécient notamment la finesse des décorations de ces céramiques. 

Les céramiques de Moustiers ont une histoire datant de plusieurs siècles 

La faïence de Moustiers est produite à Moustiers-Sainte-Marie qui se trouve en France, dans le département des Alpes-de-Haute-Provence. L’histoire de la faïence de Moustiers débute au XVIe siècle lorsqu’une famille italienne, les Clérissy, s’installe. La principale production de l’époque est une faïence grand feu en camaïeu bleu. 

Les productions de l’époque possèdent certaines spécificités : 

- Des scènes de chasse reproduisant des gravures de la Renaissance italienne.

- Des décors inspirés par Jean Bérain, ornemaniste de Louis XIV.

-   Des pièces armoriées 

Les créations remarquables comprennent notamment des plats de chasse de 50 à 60 cm de diamètre. 

Les caractéristiques propres aux créations de la céramique de Moustiers 

Plusieurs éléments sont associés à la céramique de Moustiers. Parmi ceux-ci, on trouve : 

- La polychromie et les décors de grotesques

- Les fleurs de pommes de terre

- Les grotesques chinois

- Le décor au drapeau

- L’utilisation des techniques du petit feu et du grand feu Au XVIIIe siècle, des fours spéciaux sont construits pour le petit feu. 

À cette époque, les céramiques de Moustiers s’inspirent largement des productions de l’est de la France. Après l’arrêt de la production à la fin du XIXe siècle, la céramique de Moustiers connaîtra un regain d’intérêt au XXe siècle. Les amateurs de beaux services associent notamment des assiettes, soupières et plats à des verres en cristal.
 

Donnez votre avis - la page s'ouvre dans une nouvelle fenêtre ou un nouvel onglet