Cannes à pêche au coup traditionnelles et simples

Un pêcheur assis sur son panier-siège, écoutant une petite radio pendant qu’une bouteille de blanc rafraîchit dans l’eau. Cette image du pêcheur est celle qui nous vient à l’esprit lorsqu’on évoque cette activité. Vous-même homme de l’art, vous savez que cette technique de pêche demande plus de préparation qu’il n’y paraît. Vous avez concocté l’amorce adaptée au poisson ciblé. Parmi les cannes à pêche au coup traditionnelles et simples, vous avez pris celle qui vous semble la meilleure. Il vous reste à sonder le fond avant de lancer l’amorce là où vous souhaitez voir arriver le poisson et… à patienter.

C’est quoi la pêche au coup ?

Attirer le poisson là où on le désire, c’est ce qui s’appelle la pêche au coup. C’est la plus classique. Cette technique se pratique sur les eaux tranquilles : les rivières, les fleuves, les étangs et les canaux. Elle concerne les poissons blancs qui sont appâtés par une amorce faite de graines et de farines. Un matériel minimum est nécessaire :

  • La canne à pêche
  • Le flotteur
  • L’hameçon
  • Le panier-siège

Les cannes à pêche au coup traditionnelles et simples mesurent de trois à six mètres. Lorsqu’elles sont télescopiques ou à embout, elles peuvent atteindre 13,50 mètres.

Quelle canne à pêche au coup choisir ?

Les bonnes cannes à pêche au coup traditionnelles et simples sont légères et nerveuses. Elles doivent être rigides dans les grandes longueurs. Elles sont généralement en fibre de verre ou en fibre de carbone pour les plus récentes. Il existe des cannes à pêche télescopiques ou à emmanchement. La première est plus adaptée pour pêcher à six ou sept mètres du bord. La seconde est plus pratique pour aller chercher le poisson à plus de sept mètres. La canne s’allonge ou se raccourcit pendant l’action permettant ainsi plus de précision.

Comment choisir le matériel ?

Tout dépend de l’eau dans laquelle vous allez pêcher. La puissance du courant détermine le flotteur à utiliser. C’est lui qui vous indique si vous avez une touche, il doit donc être sensible. Dans les lacs et les étangs, un flotteur sensible est préférable. C’est le cas des flotteurs effilés. En rivière, lorsque le courant est soutenu, le flotteur trapu est plus indiqué. En ce qui concerne les cannes à pêche au coup traditionnelles et simples, les plus légères, fines et sensibles sont les plus adaptés en eau tranquille. Un diamètre plus important s’impose lorsque le courant se fait sentir.

Donnez votre avis - la page s'ouvre dans une nouvelle fenêtre ou un nouvel onglet