Les cache-pots et jardinières en barbotine
Qu’est-ce que la barbotine ?
Inspirées par la nature, les barbotines sont des objets à reliefs, en plâtre ou en argile, aux couleurs glacées et vives. Le style se développe à partir des années 1850, pour donner des générations de vases, d’assiettes, de pots et autres.
Ces barbotines, également appelées majoliques, font partie de la famille des céramiques et verres. Leur apogée se situe entre 1870 et 1920, en pleine époque de l’Art Nouveau.
Les motifs présents sur ces pièces représentent des fleurs, des feuilles, des fruits, des animaux ou encore des personnes caricaturées. 

Comment en estimer la valeur
Le prix varie en fonction de l’état de la barbotine, de son ancienneté, mais aussi de la rareté du sujet. Par exemple, les fraises, les raisins et les iris sont très recherchés. Enfin, une signature de l’artiste peut faire augmenter la valeur de l’objet.
La qualité des couleurs et la finesse des formes sont également très importantes. Plus les motifs sont réalistes, colorés et extravagants, plus ils sont cotés.
Par exemple, s’il est possible de trouver des assiettes en barbotine pour moins de 10€, les experts conseillent de prévoir un budget de 50€ pour un objet authentique et de qualité.
En ce qui concerne les cache-pots et jardinières, les prix varient entre 40€ et plusieurs centaines d’euros.

Rénover vos barbotines
Comme toutes les céramiques, les barbotines sont fragiles, et les grands reliefs des barbotines les rendent cassantes.
En général, ces éléments ont été créés à part puis ajoutés au corps de l’objet. Vous pouvez donc les remodeler en utilisant du mastic.
Une fois les raccords finis, il suffit de passer de l’aquarelle légère et d’utiliser du vernis incolore pour couvrir le matériau.