Collectionner les boites publicitaires
Les objets publicitaires anciens connaissent un succès renouvelé depuis une dizaine d'années.

L’origine des boites publicitaires métalliques
On appelle publipyximétaphilie l’art de collectionner les boites publicitaires en métal. Le fait de collectionner les boîtes en fer en tous genres s’appelle, quant à lui, la boxoferrophilie.
Le fer-blanc et le carton sont les principales matières utilisées pour les emballages au XIXe siècle. Ce n’est qu'après la Seconde Guerre mondiale que le métal est petit à petit remplacé par des matières moins chères et plus malléables comme le carton et le plastique. Ces boîtes étaient illustrées avec le nom de la marque et des dessins en lien avec le produit.
Ces boîtes étaient donc destinées à être détruites, une fois vidée. Heureusement, de nombreuses personnes ont choisi de les conserver, pour le plus grand bonheur des collectionneurs. Il existe aujourd’hui un grand nombre de boîtes anciennes en fer de tous types de marques, bien que la majorité soit alimentaire ou de savon. Il s’agit d’un thème de collection très populaire.
Comme de nombreux objets de ce type, il est possible de les acheter dans les brocantes et sur les marchés aux puces, mais également par Internet.

Le prix
Le prix de ces boites anciennes varie généralement entre 5 et 50 euros, en fonction de leur rareté, de leur état, mais également de la marque à laquelle elles appartiennent et de la richesse de leurs illustrations.
Si votre but est de trouver une boîte pour décorer votre intérieur, il est possible de trouver des répliques à moindre coût.